.

Choisir sa langue

mardi 5 avril 2011


L'absence
C'est au vide qu'il laisse dans nos coeurs que l'on mesure l'importance d'un ami. Georges, l'homme reiki, et Black, le chef de meute, sont partis pour un autre monde, nous laissant avec ce grand vide, ce trou béant à l'intérieur de nous. La vie est ainsi faite, il faut continuer sans eux !
Homme ou animal l'amour n'a pas de frontière, il est une qualité d'âme, de conscience, d'être : on l'a ou on ne l'a pas.

A vous deux, qui m'avez tant donné, je dédie ce  texte d'espoir.

Femme Etoile




"La mort n'est rien  :
je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi.

Ce que nous étions l'un pour l'autre,
nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom
que tu m'as toujours donné.
Parle-moi comme tu l'as toujours fait.

N'emplois pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire
de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom sois prononcé à la maison
comme il l'a toujours été
sans emphase d'aucune sorte,
sans une trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
pourquoi serais-je hors de ta pensée
simplement parce que je suis hors de ta vie ;
je t'attends, je ne suis pas loin.
Juste de l'autre côté du chemin.
Tu vois : tout est bien."

Henry Scott - Holand -
.

dimanche 3 avril 2011

Aimez !

Aimez les animaux, Aimez les plantes, Aimez tout ce qui existe.


En aimant la Création vous pénètrerez le mystère divin qu'elle enferme, et la Connaissance que vous en aurez acquise se développera ensuite, s'accroissant chaque jour.


Votre Amour embrasera alors l'Univers entier et il deviendra Universel.


Aimez les bêtes car le Seigneur leur a donné un germe de pensée et il a mis dans leur coeur une joie innocente.


Ne troublez pas leur bonheur, ne les tourmentez pas, ne les affligez pas, n'allez pas contre la volonté du Créateur.


Homme ne t'élève pas au dessus des animaux : ils sont sans pêché tandis qu'avec ta "Grandeur" tu souilles la Terre de ta présence et laisses une trace impure sur ton passage.

Extrait des "Frères Karamazov" de Dostoïevski

.

Aimez !