.

Choisir sa langue

dimanche 30 décembre 2012



----------------------------------

Bienvenue sur le blog d'une fille de Terre Mère, amoureuse de sa planète depuis toujours !

.......
J'aimerais vous faire partager l'amour que j'éprouve pour cette Planète, notre Terre, notre Mère la Terre !
Je suis révoltée par la destruction de plus en plus accélérée, insensée, de notre planète ; exaspérée par le manque de Respect et dAmour envers cette terre et ses créatures, terre qui est l'unique lieu où l'Homme puisse vivre.
L'homme "moderne" a perdu la capacité de vivre avec la Nature ; incapable de se réjouir simplement de la beauté de son environnement, sourd et aveugle à la Vérité de la Création. Vérité qui se lit dans les étoiles , dans le plus petit brin d'herbe, dans le sourire d'un enfant du désert, vérité dissimulée dans la course vive d'un torrent...

Aujourd'hui, si nous devions vivre sans la technologie nous mourrions de faim, de froid et d'ennui. C'est pathétique !


La folie de l'homme "moderne" est de se croire au-dessus ou en-dehors de la complexité des interactions des phénomènes de la Création. Il en oublie ce principe fondamental : "Tout ce que tu fais au plus petit être, même à une fourmi, même à un brin d'herbe, tu te le fais à toi-même".

L'homme a perdu son émerveillement face à la Nature ; il n'a plus ni Amour, ni Respect, envers Elle ni envers lui-même d'ailleurs.

Si nous voulons nous sauver, nous devons sauver la terre et pour cela, nous devons nous responsabiliser et par notre action, si petite soit-elle, imposer un changement au dictat de tous les grands manipulateurs, pollueurs et exterminateurs de notre monde. Un changement qui se devra d'être favorable à une écologie spirituelle, et n'oublions pas que :

"Qui ne dit mot, consent"



Refusons de vivre une vie qui ne serait plus qu'une survie !

L'Océan est une communauté de milliards de gouttes d'eau ; si une certaine quantité de gouttes d'eau décide de modifier leur nature profonde il adviendra un pallier où l'ordre établi basculera et, alors, l'Océan changera de couleur !


Réunis, nous pouvons changer la couleur du monde actuel.

.
Femme Etoile


.................

S'ENGAGER POUR L'ECOLOGIE

Je vous présente un certain nombre de décisions, que vous pouvez prendre, pour réduire votre impact écologique sur la planète.
Lisez-les attentivement et, si certaines vous inspirent, engagez-vous à les suivre.
Pour mes déplacements :
-         Aller au travail à pied ou à bicyclette si cela est possible et selon mes capacités
-        Privilégier le covoiturage ou les transports en commun.
-         Choisir un véhicule peu gourmand en essence.
-         Réduire mes trajets en voiture autant que possible.
-         Limiter mes voyages aériens.

Pour mon habitat :
-        Etablir un bilan énergétique de mon habitation et l’améliorer.
-         Installer des panneaux solaires,
-         Passer à l’énergie renouvelable (vent, géothermie).
-         Installer l’isolation et le double-vitrage pour économiser le chauffage
-         Ne pas utiliser de système d’air conditionné.(en plus c'est nuisible à la santé)

A la maison :
-         Limiter l'utilisation du sèche-linge.
-         Remplacer mes ampoules par des lampes à économie d’énergie.
-         Réduire mon utilisation d’appareils électriques (sèche cheveux, appareils électroménagers).
-         Eteindre mon ordinateur, ma télé, quand je ne les utilisent pas.
-         Diminuer le chauffage (un chauffage trop fort affaibli la résistance du corps aux maladies)
-         Réduire ma consommation d’eau et d’eau chaude ; réduire le temps passé sous la douche...
-         Ne pas laisser couler l’eau pendant que je me lave les dents ou me rase.
-         Réduire la quantité d'eau utilisée par la chasse d’eau (ajout d'une brique dans le réservoir par exemple)
-         Réutiliser certaines eaux usées (pour l'arrosage des plantes, ...)
-         Employer des produits de ménage biodégradables ; sinon reduire la quantité de produit utilisée
-         Eviter l'utilisation de nappes, serviettes et assiettes en papier ou pire en plastique
-         Réutiliser ou recycler chaque fois que c’est possible.

Au jardin, sur mon balcon :
-         Installer un système de récupération des eaux de pluies.
-         Faire un compost avec mes déchets.
-         Cultiver les plantes locales et préférer des plantes peu gourmandes en eau.
-         Ne pas utiliser de pesticides ou d’herbicides (il existe d'autres solutions).
-         Planter des arbres chez moi ou dans mon voisinage.

Pour ma consommation :
-         Acheter les produits locaux et soutenir les producteurs du  coin.
-         Acheter des produits bio
-         Devenir partiellement ou complètement végétarien.
-         Choisir des sacs réutilisables pour faire mes courses.
-         Eviter les articles jetables ou à emballages multiples.

Dans ma vie citoyenne :
-         Ramasser les détritus que je rencontre dans mes promenades.
-         Encourager la prise de conscience écologique autour de moi
-         Oublier de prendre les ascenseurs, privilégier la montée des escaliers (c'est bon pour la circulation du sang).
-         Soutenir les mouvements ou manifestations  écologiques

                                                                   -=-=-=-=-=-=-=-

mercredi 28 mars 2012

Je jette l'éponge......

La planète va mal


Rien n'arrête le pouvoir de destruction que provoque notre goût du confort et des inventions inutiles...


je n'ai plus envie de crier dans le désert...........


Pour ceux qui le voudront...... je vous donne rendez-vous sur mon nouveau blog uniquement dédié à mes photos et à mes coups de coeur


Merci et à bientôt , peut-être.................

Femme étoile

http://camarguelanguedoc.blogspot.com/

dimanche 4 mars 2012

MARCHE AVEC LA VIE ! (message à tous les politiques de la planète)


Puissent les désirs de ton coeur être purs, ne cherchant pas à obtenir mais t'initier, t'élevant, tel l'Aigle, au-dessus des épreuves et tribulations, amenant la Paix à tous ceux qui croisent ta voie, n'autorisant jamais les nuages noirs à régner, laissant les Terres demeurer, libres et sauvages, intouchées. Puisse l'Esprit de la Vie renforcer ta tolérance, ta sagesse et ton humilité.

TAHCA USTHE OCETTI SAKOWIN OYATE (Lakota - 1960 - père de Archie Fire Lame Deer)

.

samedi 3 mars 2012

L'amour d'un chien ......



Un groupe tout à l'heure était là sur la grève,
Regardant quelque chose à terre - Un chien qui crève !
M'ont crié des enfants ; voilà tout ce que c'est -
Et j'ai vu sous leurs pieds un vieux chien qui gisait.
L'océan lui jetait l'écume de ses lames.
- Voilà trois jours qu'il est ainsi, disaient des femmes,
On a beau lui parler, il n'ouvre pas les yeux,
- Son maître est un marin absent, disait un vieux.
Un pilote, passant la tête à sa fenêtre,
A repris : - Ce chien meurt de ne plus voir son maître.
Justement le bateau vient d'entrer dans le port ;
Le maître va venir, mais le chien sera  mort;
Je me suis arrêté près de la triste bête,
Qui, sourde, ne bougeant ni le corps ni la tête,
Les yeux fermés, semblait morte sur le pavé.
Comme le soir tombait, le maître est arrivé,
Vieux lui-même ; et, hâtant son pas que l'âge casse,
A murmuré le nom de son chien à voix basse.
Alors, rouvrant ses yeux pleins d'ombre, exténué,
Le chien a regardé son maître, a remué
Une dernière fois sa pauvre vieille queue,
Puis est mort. C'était l'heure où, sous la voûte bleue,
Comme un flambeau qui sort d'un gouffre, Vénus luit :
Et j'ai dit : D'où vient l'astre ? où va le chien ? ô nuit !

Victor Hugo
.

mercredi 15 février 2012

L'attachement au plaisir


...Le plaisir n'est pas en lui-même une chose mauvaise, il est même le signe qu'une chose est bien faite ; "le plaisir est à l'acte vertueux ce que le fruit est à la fleur", signe d'accomplissement heureux. Mais le plaisir est fugace et on aimerait le faire durer !
Vouloir faire durer ce qui n'est pas fait pour durer ne peut être cause que de douleur. L'attachement au plaisir entraîne la douleur ; c'est en ce sens qu'il s'agit de s'en guérir, l'accueillir quand il vient couronner la justesse d'un acte, mais ne pas pleurer la couronne quand elle se fâne ; ne pas la retenir, ne pas s'y attacher.

Plus que dans le plaisir, la source de la souffrance serait dans l'attachement ou dans la recherche du plaisir pour lui-même ; en faire une fin, c'est manquer la fin unique qui seule peut nous combler : l'Être.
Ainsi la recherche du plaisir nous fait dévier du but, elle est source d'illusions. Nous nous attachons au reflet et nous perdons la lumière....

........De même que le mal n'est pas dans le plaisir mais dans sa dépendance et son attachement, le mal n'est pas dans le fait de désirer, qui est signe de vie, mais dans la mauvaise orientation de ce désir. Le drame de l'être humain, c'est qu'il désire des réalités relativement réelles et qu'il demande à ces réalités transitoires, d'être "la" Réalité et de demeurer comme immuables. Il ne peut qu'être déçu....

J.Y. Leloup - Prendre soin de l'Être


.

lundi 6 février 2012


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

Albert Einstein

mercredi 1 février 2012

Nous y voilà ! à nouveau !

Dehors il gèle (normal, c'est l'hiver : enfin... !)

Dans les rues les pauvres gèlent et meurent de froid (vous avez dit....karma ?...)

Dans leurs palais, bien chauffés, bien dorés, les riches s'en foutent  (encore le karma ?...)

Dans les milieux du milieu on s'agitent, on se consternent, on s'enragent après les riches pour oublier qu'on pourrait (peut-être) agir...

Que faut-il pour réveiller l'ours qui hiberne ????????????

Que faut-il pour que l'homme tellement moderne devienne un être humain ?....................................

.

dimanche 22 janvier 2012


.....................

Regarde-les bien ! avait-il murmuré. Ils savent comme nous, qu'ils doivent mourir un jour, mais ils ne pensent qu'à une chose : grandir, monter le plus haut possible, bien plus haut que nous ne grandirons jamais.

  Il avait ajouté, me prenant par l'épaule :
-On les croit insensiblers à nos actes parce qu'ils gardent le silence, mais en réalité ils nous jugent.
  Je n'avais pas très bien compris ce qu'il voulait dire par là. Ce n'est que bien plus tard que ces mots sont revenus en moi, que j'en ai deviné le sens caché, à savoir que les arbres sont des êtres vivants capables de colère, de rancune aussi bien que de compassion. Il suffit de savoir déchiffrer leur langage pour les comprendre, ce qui évidemment n'est pas donné à tout le monde : il y faut une grande attention, beaucoup de soins, de complicité.
Il faut savoir devenir arbre, aimer la pluie et la lumière, murmurer dans le vent ce que personne n'a jamais dit et ne dira jamais.
Il faut enfin apprendre leur immense patience, leur perception du temps, si différente de la nôtre. Une vie n'y suffit pas ou à peine. Mais cet aprés-midi-là, si j'avais admiré la majesté de ces hêtres qui paraissent abriter un monde clos, d'eux seuls connus, ils n'en laissaient apparaître que des éclairs indéchiffrables à l'enfant que j'étais.
...............
Christian SIGNOL - Au coeur des forêts

vendredi 20 janvier 2012

"Ce dont on te prive, c'est de vents, de pluies, de neiges, de soleils, de montagnes, de fleuves, et de forêts : les vrais richesses de l'homme."
Jean GIONO - Les Vrais Richesses
.

lundi 16 janvier 2012

.
Voici ce qu'a écrit Audrey Hepburn, quand on lui a demandé de révéler ses «trucs» pour être belle...



1. Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté.

2. Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux.

3. Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim.

4. Pour avoir de beaux cheveux, faites qu'un enfant y passe sa main chaque
jour.

5. Pour avoir un beau maintien, marchez en sachant que vous n'êtes jamais seule.

6. Vous le faites pour les choses, mais les gens en ont eux aussi besoin :
réparez-les, bichonnez-les, redonnez- leur vie, sauvez-les; ne les jetez jamais.

7. Pensez-y : si un jour vous avez besoin d'une main secourable, vous en trouverez une à chaque bout de vos bras. En vieillissant vous vous rendrez compte que vous avez deux mains, l'une pour vous aider vous-même, l'autre pour aider ceux qui en ont besoin.


8. La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte, son visage ou sa façon d'arranger ses cheveux. La beauté d'une femme se voit dans ses yeux, car c'est la porte ouverte sur son cœur, la source de son amour.


9. La beauté d'une femme n'est pas dans son maquillage, mais dans la vraie beauté de son âme. C'est la tendresse qu'elle donne, l'amour, la passion qu'elle exprime.


10. La beauté d'une femme se développe avec les années.

.